RETOUR

LA FÊTE
Des clowns ?
 
Un pas après l'autre...

Je suis informée d'une fête organisée pour les 10 ans de l'établissement où est ma fille handicapée et je me dis "chic, on va pouvoir faire s'amuser tous les résidents".

En en parlant pendant une soirée entre amis de ACT, voilà qu'il m'est suggéré une intervention clown à plusieurs avec de la musique, quelle bonne idée  !

Je vois déjà le projet réalisé dans ma tête.
Mais la mise en pratique se heurte à des impossibilités et, une fois la colère qui m'envahit accueillie, en faisant silence, une petite voix intérieure me suggère « si tu ne peux pas faire ce spectacle au moment de la fête, qui t'empêche de le proposer à un autre moment ? ».
Je fais cette suggestion immédiatement acceptée, les yeux de mon interlocutrice brillent et elle se met à rêver cette journée…

La fête des 10 ans a eu lieu en septembre 2013, j'ai dit oui à ce qui était proposé et fait de nombreux bouquets de fleurs pour la décoration.
Le spectacle de clowns a eu lieu le 29 mars, il y avait trois clowns dont moi et deux musiciens : une accordéoniste et un clarinettiste-saxophoniste qui ont accompagné notre jeu.

Le silence qui régnait montrait la qualité de l'attention de ce public d'autistes profonds.

Nous avons eu des échanges doux et tranquilles, dansé avec ceux qui en avaient envie, certains étaient maquillés en clowns...

Un contact direct qui n'était pas dans leurs habitudes, qui a fait tomber nos peurs. Nous avons tous envie de recommencer... dans un premier temps à la maison de retraite où se trouve la maman d'un des clowns.

Pour moi c'est un pas de plus dans le monde de l'autisme qui me rapproche de la richesse de ces êtres qui nous poussent vers le meilleur de nous même.

RETOUR